Les grandes lignes du budget principal

COMPTE ADMINISTRATIF 2014 « BUDGET PRINCIPAL »


Comment et dans quelles mesures les opérations de dépenses et de recettes prévues au budget ont été réalisées.

-        Fonctionnement :

le     Les dépenses sont de € 798 025.76 tandis que les recettes s’élèvent à

€ 1 349 129.60 (incluant la partie d’excédent de fonctionnement 2013 reporté de € 286 918.56).

D’où un excédent total de fonctionnement 2014 de € 551 103.84 à reporter sur 2015 .

-      Section Investissement : les dépenses s’élèvent à € 274 392.99 et les recettes à

€ 1 120 028.15 (incluant les reports d’excédents 2013 soit  € 771 873.66 en provenance de l’investissement  et € 205 744.73 en provenance du fonctionnement)

D’où un excédent total d’investissement à fin 2014 de € 845 635.16 à reporter sur 2015.

BUDGET PRIMITIF 2015 « BUDGET PRINCIPAL »

Dépenses et  recettes nécessaires aux activités de la commune. L’objectif est , après avoir défini les priorités avec les élus, d’assurer le financement des actions retenues dans les meilleures conditions, en termes de subventions/participations, de fiscalité et d’endettement de la commune.

 - Fonctionnement

-        Pour 2015, le budget prévisionnel, voté par chapitre, s’équilibre en dépenses et en recettes à  1 257 062.47 €.

En dehors des dépenses courantes, 137 000 euros ont été réservés pour les travaux d’ entretien des bâtiments communaux et 300 000 €  pour les travaux de la Grand’Rue de Beychevelle .

Les recettes des taxes foncières et habitations sont prévues à hauteur de  € 593 373.00 (augmentation de 1 % des taux soit une recette supplémentaire totale de € 5 755.00)

 - Investissement

-        Le Budget prévisionnel s’équilibre en dépenses et recettes à € 1 265 701.61.

Concernant les dépenses, les  restes à réaliser de 2014 sont reportés pour  € 176 855.00 et les prévisions 2015 sont chiffrées à € 1 088 846.61 (56 % de ce montant prévisionnel concerne les travaux du Centre de Saint Julien, 22 % concerne l’enfouissement des lignes électriques et téléphoniques de la Grand’Rue de Beychevelle).

Pour les recettes, le  reste à réaliser 2014 est de € 56 751.00,  auquel s’ajoutent les prévisions 2014 de  € 94 849.08 et les reports des excédents de 2014 ( € 845 635.16 provenant de l’investissement et € 268 466.37 provenant du fonctionnement).